Breadcrumb trail

  1. Accueil
  2. Quoi de neuf au BOFVAC
  3. Communiqués de presse

Les ministres de la Justice et de la Sécurité publique annoncent la nomination du premier ombudsman fédéral des victimes d'actes criminels

OTTAWA, le 23 avril 2007 - Le ministre de la Justice et procureur général du Canada, Rob Nicholson, c.r., et le ministre de la Sécurité publique, Stockwell Day, ont annoncé aujourd'hui la nomination de Steve Sullivan au poste d' ombudsman fédéral des victimes d'actes criminels. L'annonce a été faite à Ottawa au cours du lancement officiel de la Semaine nationale de sensibilisation aux victimes d'actes criminels, qui a lieu du 22 au 28 avril.

« Depuis beaucoup trop longtemps, très peu d'attention est accordée à nos victimes d'actes criminels. C'est pourquoi le nouveau gouvernement du Canada s'est engagé à créer le poste d'ombudsman fédéral pour aider les victimes dans leur poursuite de la justice », a affirmé le ministre Nicholson. « Aujourd'hui, il me fait plaisir d'annoncer la nomination de Steve Sullivan au nouveau poste d'ombudsman fédéral. M. Sullivan est un défenseur des droits des victimes au Canada depuis longtemps. Je suis persuadé que Steve assurera que les victimes pourront se faire entendre à l'intérieur de notre système de justice pénale. »

L'ombudsman fédéral des victimes d'actes criminels veillera à ce que le gouvernement fédéral s'acquitte de ses obligations, il facilitera l'accès aux programmes et aux services actuels du gouvernement fédéral, il cernera les questions émergentes et étudiera les problèmes systémiques touchant les victimes d'actes criminels. L'établissement du Bureau de l'ombudsman fait partie d'une affectation de 52 millions de dollars annoncée le 16 mars 2007 pour les victimes d'actes criminels. Cet engagement donne suite à la promesse faite par le nouveau gouvernement du Canada de mieux répondre aux besoins des victimes d'actes criminels de compétence fédérale.

L'ombudsman agira de façon indépendante des ministères fédéraux responsables des questions relatives aux victimes, soit le ministère de la Justice et le ministère de la Sécurité publique. Les provinces et les territoires continueront d'être les premiers fournisseurs de services aux victimes.

« Notre nouveau gouvernement adopte à nouveau des mesures pour soutenir les victimes d'actes criminels », a affirmé le ministre Day. «  Les victimes d'actes criminels doivent pouvoir s'exprimer à toutes les étapes du système de justice pénale. La nouvelle fonction d'ombudsman fédéral des victimes d'actes criminels permettra au gouvernement de répondre adéquatement aux besoins des victimes. »

Des événements et des activités organisés par des collectivités de partout au Canada auront lieu pendant toute la durée de la Semaine nationale de sensibilisation aux victimes d'actes criminels afin de sensibiliser la population aux questions qui touchent les victimes, de faire connaître les services mis à la disposition de celles-ci et de leurs familles ainsi que les lois censées les protéger. Le thème de cette année est « C'est le temps d'écouter ». Cette Semaine permettra de souligner les efforts continus des innombrables fournisseurs de services qui consacrent leur temps et leur énergie à aider les victimes d'actes criminels, ainsi que les progrès réalisés à l'égard des questions qui les concernent.

À Ottawa, plus de 100 défenseurs des droits des victimes, fournisseurs de services et autres se rassembleront à l'ancien hôtel de ville pour participer à un colloque afin d'écouter les expériences des victimes, de partager leurs pratiques et de discuter de nouveaux enjeux.

Pour plus d'information, veuillez visiter les sites Internet suivants :

Rens. :

Geneviève Breton
Directrice des communications
Cabinet du ministre de la Justice
613-992-4621

Relations avec les médias
Ministère de la Justice du Canada
613-957-4207

Mélisa Leclerc
Directrice des communications
Cabinet de l'honorable Stockwell Day
Ministre de la Sécurité publique
613-991-2863

Relations avec les médias
Sécurité publique et Protection civile Canada
613-991-0657