Breadcrumb trail

  1. Accueil
  2. Quoi de neuf au BOFVAC
  3. Communiqués de presse

L'ombudsman fédéral des victimes d'actes criminels et cyberaide adressent un avertissement aux parents à l'occasion de la journée de la sécurité sur internet

OTTAWA (Ontario), le 10 février 2009 – Le Bureau de l'ombudsman fédéral des victimes d'actes criminels et Cyberaide.ca se sont associés pour rappeler aux parents qu'ils ont un rôle important à jouer pour aider leurs enfants à être protégés des prédateurs par Internet.

L'ombudsman fédéral des victimes d'actes criminel, Steve Sullivan déclare : « j'ai entendu trop d'histoires de comment Internet a aidé les agresseurs à trouver des victimes, à gagner faussement leur confiance et parfois à les attirer pour les maltraiter de façon horrible ». « La solution est en partie que parents et enfants apprennent ensemble comment fonctionne Internet, les genres d'outils et de sites que visitent les enfants et les risques qu'il y a à partager des informations sur ces sites. Internet peut être une ressource formidable, mais il faut la partager avec intelligence. C'est là que les parents doivent intervenir pour aider leurs enfants à comprendre que ce qu'ils partagent peut être utilisé à d'autres fins, plus abusives ».

« Le Bureau de l'ombudsman fédéral des victimes d'actes criminels joue un rôle extrêmement précieux pour aider les victimes et leur famille. Nous sommes heureux de nous associer à lui aujourd'hui pour souligner l'importance de pratiquer Internet avec sécurité, et d'être ainsi en mesure de répondre à notre préoccupation commune afin de protéger tous les enfants », indique la directrice générale du Centre canadien de protection de l'enfance, Lianna McDonald.

Aux parents qui se demandent comment entamer la conversation avec leurs enfants, l'ombudsman et Cyberaide.ca - qui est la ligne nationale pour signaler les cas d'exploitation sexuelle des enfants par Internet du Centre canadien de protection de l'enfance, proposent les conseils suivants :

  • Prenez le temps d'apprendre comment votre enfant se sert d'Internet. Asseyez-vous et demandez-lui qu'il vous montre les outils dont il se sert pour parler à ses amis et les sites où il va le plus souvent.
  • Dites bien à votre enfant qu'Internet est un espace public. Insistez sur le fait que souvent les gens ne sont pas ce qu'ils disent être, assurez-vous qu'il comprend que chaque photo envoyée peut être interceptée et reproduite par quelqu'un d'autre.
  • Assurez-vous aussi qu'il comprend que les photos ou les vidéos une fois envoyés ne peuvent plus être récupérés. Même s'il les efface, il n'aura plus aucun contrôle des reproductions transmises, téléchargées ou affichées de nouveau.
  • Les vidéos et les photos parlent. Faites bien comprendre à votre enfant qu'avant d'en envoyer, il doit se demander « est-ce que je suis en train de partager des renseignements personnels ? ». Des indices visuels - affiches, maisons, parcs, vêtements (survêtements d'équipes de sport par exemple), sons - peuvent servir à tenter de localiser et de contacter votre enfant.
  • Assurez-vous que votre enfant pense à l'avenir. Ce qu'il ou elle affiche aujourd'hui sur Internet y sera disponible pendant des années encore - avant de recruter des candidats, des employeurs se servent des moteurs de recherche pour trouver sur eux des renseignements à jour et anciens.
  • Assurez-vous que votre enfant respecte autrui. S'il va partager des vidéos ou des photos d'autres personnes, il doit d'abord en avoir reçu la permission.
  • Dites bien à votre enfant que s'il va partager des données, il doit choisir un site qui dispose d'un mot de passe et d'autres éléments de sécurité. C'est important.

Pour marquer la Journée de la sécurité sur Internet, Cyberaide.ca a aussi lance sa propre campagne Respecte-toi afin que les adolescents connaissent les risques auxquels ils s'exposent quand ils envoient des photos ou des vidéos d'eux-mêmes par courriel ou par messagerie instantanée ou en les affichant en ligne. Cette campagne comporte un site Internet complet pour les adolescents, des affiches et un livret d'activités qui sera distribué au Canada dans les classes de 7e année. Le site est à la page www.cyberaide.ca. Les parents ou les tuteurs d'enfants de 8 à 15 ans peuvent par ailleurs télécharger des brochures sur la sécurité sur Internet qui sont adaptées à leur âge, à l'adresse https://www.cybertip.ca/app/fr/internet_safety-for_youth.

Le Bureau de l'ombudsman fédéral des victimes d'actes criminels aide les victimes à faire face à leurs besoins, milite en leur faveur et présente des recommandations au gouvernement du Canada sur des questions ayant une influence négative sur les victimes. Pour en savoir plus, consultez son site http://www.victimesdabord.gc.ca

Le Centre canadien de protection de l'enfance est un organisme caritatif à but non lucratif qui se consacre à la sécurité personnelle de tous les enfants. Il vise à réduire leur victimisation en mettant des programmes et des services à la disposition des Canadiens - Cyberaide.ca, qui est la ligne nationale de dénonciation des cas d'exploitation sexuelle des enfants par Internet.

Renseignements :

Bureau de l'ombudsman fédéral des victimes d'actes criminels
Christina McDonald
Téléphone : 613-941-3428
Courriel : Christina.mcdonald@ombudsman.gc.ca

Centre canadien de protection de l'enfance
Tish Best, directrice des communications
Téléphone : 204-945-6020
Courriel : tish@protectchildren.ca