Breadcrumb trail

  1. Accueil
  2. Quoi de neuf au BOFVAC
  3. Communiqués de presse

Travailler pour les victimes

Entrée en fonction de Sue O'Sullivan, la nouvelle Ombudsman fédérale des victimes d'actes criminels

OTTAWA (Ontario), le 16 août 2010 — Mme Sue O'Sullivan a commencé aujourd'hui son terme comme nouvelle Ombudsman fédérale des victimes d'actes criminels. Le Bureau, créé en 2007, a été développé afin d'aider les victimes d'actes criminels et leurs familles.

« Je me sens à la fois humble et honorée d'avoir été choisie pour diriger un bureau chargé de l'importante mission de donner une voix aux victimes », a expliqué Mme O'Sullivan. « C'est pour moi une occasion tout à fait unique de faire appel à mon expérience pratique de l'application de la loi et à tout ce que m'ont appris les victimes que nous avons aidées afin de réaliser des changements concrets pour tous les Canadiens. Cela me permet de boucler la boucle dans mon cheminement professionnel et d'aider ceux et celles qui sont les plus touchés par les actes criminels : les victimes. »

Avant sa nomination, Mme O'Sullivan a été la toute première femme à occuper le poste de chef adjointe du Service de police d'Ottawa, où elle a été reconnue pour son leadership, tant au sein du Service que dans la collectivité. Entre autres distinctions, Mme O'Sullivan s'est mérité le titre d'officier de l'Ordre du mérite des corps policiers et la Médaille pour services distingués des agents de la paix, remis par la gouverneure générale, la Médaille du Jubilé de la Reine Élisabeth II et le Prix de leadership communautaire de la Chambre des Communes. Durant son service, Mme O'Sullivan a joué un rôle décisif dans la conception de nouveaux programmes pour bonifier le soutien et les services aux victimes.

Mme O'Sullivan affirme que sous sa direction, le Bureau continuera de veiller à ce que le gouvernement fédéral respecte ses engagements envers les victimes et à faire en sorte que celles-ci se fassent entendre. « Le gouvernement du Canada considère les victimes d'actes criminels comme une priorité. Nous voulons participer aux efforts en aidant directement les victimes et en préconisant des changements positifs à la grandeur du système. »

Le Bureau de l'Ombudsman fédéral des victimes d'actes criminels aide les victimes à combler leurs besoins, il défend leurs intérêts et il formule des recommandations au gouvernement fédéral au sujet des questions qui ont une incidence négative sur les victimes.

-30-

Personne-ressource pour les médias :

Christina McDonald
Téléphone : 613-941-3428
Courriel : christina.mcdonald@ombudsman.gc.ca