Breadcrumb trail

L'Ombudsman fédérale des victimes d'actes criminels souligne la réussite des diplômés du tout premier programme en victimologie de niveau collégial au pays

OTTAWA, 20 juin 2011 - Le 22 juin 2011, Sue O'Sullivan, l'Ombudsman fédérale des victimes d'actes criminels s'adressera aux tout premiers diplômés du programme de victimologie du Collège Algonquin. Il s'agit du premier programme du genre, dans un collège canadien, à mener à l'obtention d'un certificat en victimologie. Le programme intègre des volets pratiques et sur le terrain pour permettre aux étudiants d'en apprendre davantage sur les questions relatives aux victimes au Canada et sur la façon de fournir une aide directe à ceux qui en ont le plus besoin.

À titre de conférencière principale lors de la remise des diplômes de la School of Hospitality and Tourism, de la Police and Public Safety Institute et de la School of Part-Time Studies, Sue O'Sullivan souhaite faire part de sa passion pour le changement et de son appui à la mise en place de programmes similaires en vue d'aider à sensibiliser les étudiants aux préoccupations des victimes. « Le programme en victimologie est tellement unique et passionnant, » a déclaré Mme O'Sullivan. « Il permet d'accroître les connaissances et l'expertise ici, au Canada, pour apporter une aide véritable aux victimes. Les membres de mon bureau ont très hâte de travailler avec ces étudiants dans leur nouveau rôle. Nous continuons à cibler les failles du système et à donner voix aux victimes auprès du gouvernement fédéral. »

Les étudiants, qui possèdent des formations et des expériences professionnelles variées, pourront se sensibiliser davantage aux questions relatives aux victimes ainsi qu'aux compétences et aux outils nécessaires pour intervenir efficacement auprès des victimes.

« Les victimes continuent de se battre pour obtenir le soutien dont elles ont besoin au Canada. Le travail que feront ces étudiants sera extrêmement précieux et changera les vies de nombreuses personnes qui ont été marquées par une tragédie, » a expliqué Sue O'Sullivan. « J'ai le plus grand respect pour ceux qui travaillent avec acharnement et dévouement auprès des victimes. L'enthousiasme, la créativité et l'expertise que
ces étudiants apportent au domaine occasionneront des changements importants et positifs. »

Le Bureau de l'Ombudsman fédéral des victimes d'actes criminels aide les victimes à combler leurs besoins, fait la promotion de leurs intérêts et formule des recommandations au gouvernement fédéral sur les questions qui ont une incidence sur les victimes.

-30-

Personne-ressources pour les médias :

Christina McDonald
Téléphone : 613-941-3428
Courriel : christina.mcdonald@ombudsman.gc.ca