Breadcrumb trail

  1. Accueil
  2. Quoi de neuf au BOFVAC
  3. Communiqués de presse

L'Ombudsman fédérale des victimes d'actes criminels demande un meilleur traitement des victimes

OTTAWA (Ontario), le 2 février 2012 – L'ombudsman fédérale des victimes d'actes criminels, Sue O'Sullivan , a publié aujourd'hui son premier rapport spécial, recommandant au gouvernement de prendre des mesures immédiates pour améliorer le traitement des victimes au sein du système de justice pénale du Canada.

« Ce rapport s'appuie sur les précieuses indications que les victimes nous ont communiquées au cours des dernières années et traite des sujets dont nous entendons le plus parler, » a déclaré Mme O'Sullivan. « Le processus de justice dans son ensemble est important, mais nous devons désormais recentrer notre attention sur les droits des victimes et sur la manière dont elles sont traitées dans le système. Nous constatons des lacunes importantes qu'il est possible de combler en apportant des changements réalisables à nos lois et à nos politiques, et nous encourageons le gouvernement à agir rapidement en ce sens. »

Le rapport, « Réorienter la conversation », met en avant trois domaines clés où des changements simples et pratiques pourraient avoir une incidence significative sur le traitement des victimes :

  • Le besoin pour les victimes d'obtenir plus de renseignements sur leurs droits et sur le délinquant qui leur a porté atteinte;
  • L'importance de veiller à ce que les victimes puissent participer plus activement au processus de justice pénale;
  • La nécessité d'accroître les mesures de soutien concrètes.

« Le soin apporté aux victimes et leurs droits devraient être équivalents à ceux des délinquants. Dans l'état actuel des choses au Canada, ce n'est pas le cas. Nous devons agir immédiatement afin de corriger ce déséquilibre. »

La version électronique du rapport, le document d'information et le résumé vidéo se trouvent sur le site Web du Bureau à www.victimesdabord.gc.ca.

Le Bureau de l'ombudsman fédéral des victimes d'actes criminels aide à répondre aux besoins des victimes, s'emploie à défendre leurs intérêts et formule des recommandations au gouvernement fédéral sur les questions ayant des répercussions négatives sur les victimes.

-30-

Personne-ressource pour les médias :

Christina McDonald
Téléphone : 613-941-3428
Courriel : christina.mcdonald@ombudsman.gc.ca