Breadcrumb trail

  1. Accueil
  2. Quoi de neuf au BOFVAC
  3. Communiqués de presse

L'ombudsman fédérale des victimes d'actes criminels appuie l'entrée en vigueur des modifications apportées à la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition

OTTAWA (Ontario), le 13 juin 2012Sue O'Sullivan, l'ombudsman fédérale des victimes d'actes criminels du Canada, a annoncé qu'elle appuie les modifications à la Loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition (LSCMLC) qui entrent en vigueur aujourd'hui.

Ces modifications visent à améliorer l'information fournie aux victimes et à accroître la responsabilisation des délinquants. Elles comprennent :

  • enchâsser dans la Loi le droit des victimes de lire une déclaration pendant les audiences de libération conditionnelle;
  • informer les victimes de la participation des délinquants au programme correctionnel et de toute condamnation pour des infractions disciplinaires graves commises pendant l'incarcération;
  • prévoir le dédommagement des victimes dans les plans correctionnels des délinquants.

« Bien qu'il reste encore beaucoup de travail à faire et de changements à apporter afin que l'ensemble des préoccupations et des besoins des victimes soient pris en compte au Canada, ces modifications constituent incontestablement un pas vers l'avant. Elles répondent à certains besoins que nous ont communiqués les victimes,» [traduction] indique Mme O'Sullivan.

Ces modifications répondent en partie aux recommandations formulées par l'ombudsman dans son dernier rapport spécial intitulé « Réorienter la conversation : Comment recentrer le système de justice du Canada pour mieux répondre aux besoins des victimes d'actes criminels ».

Le Bureau de l'ombudsman fédéral des victimes d'actes criminels est chargé d'aider les victimes à combler leurs besoins, de promouvoir leurs intérêts et de formuler des recommandations à l'intention du gouvernement fédéral sur les questions qui ont une incidence négative sur les victimes.

-30-

Personne-ressource pour les médias :

Jessica Simmins
Téléphone : 613-617-8774
Courriel : jessica.simmins@ombudsman.gc.ca