Breadcrumb trail

  1. Accueil
  2. Quoi de neuf au BOFVAC
  3. Communiqués de presse

Ensemble, vers l'avenir : Le Bureau de l'ombudsman fédéral des victimes d'actes criminels souligne la Semaine nationale de sensibilisation aux victimes d'actes criminels

OTTAWA (Ontario), le 21 avril 2013Sue O'Sullivan, l'ombudsman fédéral des victimes d'actes criminels a souligné la Semaine nationale de sensibilisation aux victimes d'actes criminels en reconnaissant les difficultés auxquelles sont confrontés les victimes et en encourageant le gouvernement du Canada à prendre des mesures pour aider ces personnes au cours de cette année.

« Cette semaine est importante et sert à soulever la question des victimes d'actes criminels au Canada et des difficultés qu'elles connaissent », a affirmé Mme O'Sullivan. « J'ai eu l'honneur de discuter avec plusieurs victimes dans le pays et je demeure émerveillée par leur force et leur courage. Les victimes d'actes criminels ont vécu un traumatisme inimaginable et méritent qu'on les respecte, qu'on tienne compte de leurs besoins et qu'on les fasse participer au processus d'établissement des décisions et des politiques qui les touchent le plus », a-t-elle ajouté.

Les 18 et 19 avril 2013, le Bureau de l'ombudsman fédéral des victimes d'actes criminels a organisé un forum dans le cadre duquel plus de 150 victimes et autres intervenants clés ont discuté des mesures à prendre pour l'avenir. L'analyse des discussions et des recommandations n'est pas terminée, mais les participants souhaitent ardemment que des modifications importantes soient apportées sans délai aux lois, aux politiques et aux services du Canada relatifs aux victimes.

« Cette année sera importante pour les victimes, car le gouvernement cherchera à faire adopter la Charte des droits des victimes annoncée récemment », a déclaré Mme O'Sullivan. « Le Bureau travaillera avec diligence pour faire en sorte que les difficultés et les recommandations dont nous ont fait part les victimes soient prises en compte. Le Canada a l'occasion de progresser considérablement, et nous devons mettre en place les bonnes mesures », a-t-elle ajouté.

La Semaine nationale de sensibilisation aux victimes d'actes criminels, lancée en 2006, vise à favoriser une réflexion sur la façon dont le Canada répond aux besoins des victimes d'actes criminels.

Le Bureau de l'ombudsman fédéral des victimes d'actes criminels aide à répondre aux besoins des victimes, défendre leurs intérêts et formuler des recommandations à l'intention du gouvernement fédéral sur des questions qui ont des répercussions négatives sur les victimes.

-30-