Breadcrumb trail

  1. Accueil
  2. Quoi de neuf au BOFVAC
  3. Communiqués de presse

L’ombudsman des victimes d’actes criminels souligne la Semaine de la justice réparatrice

Le 21 novembre 2016 HALIFAX (Nouvelle-Écosse) – Bureau de l’ombudsman fédéral des victimes d’actes criminels

L’ombudsman fédérale des victimes d’actes criminels, Sue O’Sullivan, est à Halifax pour participer au Symposium national sur la justice réparatrice 2016, qui se déroule les 21 et 22 novembre. Organisé par le Programme de justice réparatrice de la Nouvelle-Écosse, en partenariat avec le ministère de la Justice de la Nouvelle-Écosse et l’Université Dalhousie, le symposium de deux jours donne aux praticiens, aux décideurs et aux autres intervenants l’occasion de discuter de la capacité de la justice réparatrice d’améliorer la situation des victimes et des délinquants.

La justice réparatrice peut donner aux victimes l’occasion de parler des répercussions du traumatisme sur leur vie et de poser des questions, tout en aidant les délinquants à mieux comprendre les conséquences de leurs actes.

Faits en bref1

  • La justice réparatrice est une philosophie et une approche dans le cadre desquelles la criminalité et les conflits sont considérés comme des torts causés aux personnes et aux relations.
  • C’est une approche non conflictuelle et non punitive qui met l’accent sur le rétablissement des victimes, la responsabilisation des délinquants et la participation des citoyens, de manière à créer des collectivités plus saintes et plus sûres.
  • L’objectif est d’atteindre des résultats significatifs, satisfaisants et équitables en misant sur l’inclusion, une communication ouverte et la vérité.

« Je m’intéresse toujours aux initiatives et aux solutions qui tiennent compte des besoins des victimes et qui les soutiennent dans leur cheminement, » a affirmé Mme O’Sullivan. « Il faudrait offrir aux victimes un éventail d’options pour les aider à faire face à leur nouvelle réalité et, pour certaines d’entre elles, la justice réparatrice peut être une expérience profitable. »

Le Bureau de l’ombudsman fédéral des victimes d’actes criminels aide à répondre aux besoins des victimes, défend leurs intérêts et formule des recommandations à l’intention du gouvernement fédéral sur des questions qui touchent les victimes.

Autres liens

 

Personne-ressource pour les médias
Christina McDonald
Téléphone : 613-957-4681
Courriel : christina.mcdonald@ombudsman.gc.ca