Breadcrumb trail

  1. Accueil
  2. Quoi de neuf au BOFVAC
  3. Communiqués de presse

 

L’ombudsman fédérale des victimes d’actes criminels souligne la Semaine nationale des victimes et survivants d’actes criminels

L’ombudsman demande la transformation du système de justice pénale du Canada afin de mieux répondre aux besoins des victimes

Le 29 mai 2017 – Calgary, Alberta  ̶  Bureau de l’ombudsman fédéral des victimes d’actes criminels  

L’ombudsman fédérale des victimes d’actes criminels, Sue O’Sullivan, est à Calgary pour participer au colloque tenu dans le cadre de la Semaine des victimes et survivants d’actes criminels 2017. Organisé par le Centre de la politique concernant les victimes du ministère de la Justice du Canada, cet événement annuel rassemble des victimes et des survivants d’actes criminels, des défenseurs des droits des victimes et des organismes de services aux victimes en vue d’accroître la sensibilisation au sujet des questions touchant les victimes.

 

Citations

 

« La Semaine nationale des victimes et survivants d’actes criminels nous pousse à évaluer la manière dont nous répondons aux besoins des victimes au Canada. Cela tombe vraiment au bon moment étant donné que le gouvernement est en train de revoir le système de justice pénale et que le thème de cette année est la résilience. Lorsque nous établissons un système qui adopte une approche axée sur la prise en considération des traumatismes et de la violence pour aider les victimes, nous minimisons la possibilité que celles-ci subissent d’autres torts et de nouveaux traumatismes. Je pense qu’il n’y a pas de meilleure façon d’appuyer la résilience qu’en transformant le système de justice pénale pour qu’il soit fondé sur la compassion envers les victimes et les survivants, ainsi que sur le respect et l’autonomisation de ceux-ci. »

 

- Sue O’Sullivan, ombudsman fédérale des victimes d’actes criminels

 

« La confiance des Canadiens dans le système de justice pénale est présentement à une étape cruciale. Si les victimes et les survivants ne se manifestaient pas et ne participaient pas au système, celui-ci s’écroulerait. Nous devons continuer à travailler ensemble pour trouver une solution qui respecte et appuie toutes les victimes et tous les survivants. »

 

- Sue O’Sullivan, ombudsman fédérale des victimes d’actes criminels

 

« Cette année marque le dixième anniversaire de l’aide que le Bureau offre aux victimes, et les survivants et défenseurs de leurs droits qui communiquent avec moi ne cessent de m’inspirer. Soulignons cette semaine le travail exceptionnel que les défenseurs et les organismes de l’ensemble du pays effectuent chaque jour pour améliorer la situation des victimes. »

 

- Sue O’Sullivan, ombudsman fédérale des victimes d’actes criminels

 

Les faits en bref

  • Le Bureau de l’ombudsman fédéral des victimes d’actes criminels aide les victimes à répondre à leurs besoins et à leurs préoccupations, cerne les enjeux qui les touchent et recommande au gouvernement fédéral des moyens de mieux adapter ses lois, ses politiques et ses processus à leurs besoins.

 

Liens connexes

 

Personne-ressource pour les médias

 

Christina McDonald, gestionnaire des communications
Bureau de l’ombudsman fédéral des victimes d’actes criminels

Tél. : 613-957-4681
Courriel : christina.mcdonald@ombudsman.gc.ca