Breadcrumb trail

  1. Accueil
  2. Bulletin d’information – Hiver 2021

Bulletin d’information – Printemps 2021

Téléchargez la version imprimable en PDF. Au sujet du format PDF.

 

 

Bon retour, #BOFVACCollectivité! La pandémie de COVID‑19 continue à évoluer à l’approche de l’été, et nous espérons que vos proches et vous êtes en sécurité et en bonne santé. Au cours du printemps, l’ombudsman et les membres de l’équipe du BOFVAC ont été fort occupés à servir les victimes et les survivants d’actes criminels, ainsi qu’à consulter les intervenants et les partenaires. Nous tenons à vous rappeler que, comme toujours, nous restons à votre disposition pour vous aider à traverser cette période difficile. 

Activités et consultations avec les intervenants

Depuis mars, l’ombudsman et la directrice exécutive ont multiplié les réunions avec les intervenants et les partenaires pour continuer leur travail visant à renforcer les droits des victimes et à encourager la mise en œuvre de nos recommandations.  

Le 4 mars, le Cercle consultatif universitaire de l’ombudsman a tenu une rencontre pendant laquelle les membres ont eu une discussion productive sur la violence familiale et la violence conjugale. Vous trouverez dans le Coin de la recherche des rapports produits par des experts en victimologie qui font partie du Cercle. 

Cercle consultatif universitaire - Hannah Scott, Jo-Anne Wemmers, Natalie Clark; Carmen Gill, Benjamin Roebuck, Ombudsman Heidi Illingworth; Dre Nadia Ferrara, Holly Graham, Samantha Chopik

Image : Capture d’écran du CCU. De gauche à droite: Rangée du haut: Hannah Scott, Jo-Anne Wemmers, Natalie Clark. Rangée du milieu: Carmen Gill, Benjamin Roebuck, Ombudsman Heidi Illingworth. Rangée du bas: Dre Nadia Ferrara, Holly Graham, Samantha Chopik


Le 15 mars, l’ombudsman et la directrice exécutive ont rencontré l’honorable David Lametti, ministre de la Justice et procureur général du Canada, pour discuter des projets de loi qui touchent les victimes canadiennes d’actes criminels, tels que : le projet de loi C‑21 relatif aux armes à feu; le projet de loi C‑22 visant à modifier le Code criminel et la Loi réglementant certaines drogues et autres substances; et le projet de loi C‑23 visant à modifier le Code criminel relativement à la réponse COVID‑19. 

L’ombudsman a fait des présentations lors du symposium de formation des services policiers aux victimes de la Colombie‑Britannique, qui a eu lieu du 13 au 15 avril. Ce symposium offre aux services policiers qui assurent la prestation de services d’aide aux victimes, aux premiers intervenants et au personnel du système de justice pénale des possibilités d’apprentissage avancé pour mieux soutenir les victimes et les survivants d’actes criminels et de traumatismes. Nous nous réjouissons de poursuivre notre collaboration avec les services policiers aux victimes à l’avenir.  

Le 27 avril, l’ombudsman s’est présentée devant le Comité permanent de la justice et des droits de la personne pour discuter des répercussions de la pandémie de COVID‑19 sur le système judiciaire. Surveillez la publication du mémoire dans la section des recommandations de notre site Web.  

Le 5 mai, l’ombudsman s’est jointe au Réseau municipal canadien en prévention de la criminalité pour participer en tant que conférencière au lancement du rapport intitulé Peaceful Homes Report: Preventing violence in the home during and after lockdowns (« En paix chez soi : Guide pour la prévention de la violence à la maison pendant et après la COVID‑19 »), auquel le BOFVAC a collaboré. 

Le 11 mai, l’honorable David Lametti, ministre de la Justice et procureur général du Canada, s’est joint à nous pour la quatrième réunion du Cercle consultatif autochtone afin de discuter de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, de la nécessité de remédier aux injustices, de combattre les préjugés et d’éliminer toutes les formes de violence et de discrimination à l’égard des peuples autochtones, y compris les aînés, les jeunes, les enfants, les personnes handicapées, les femmes, les hommes, les personnes de diverses identités de genre et les personnes bispirituelles. Le Cercle a également discuté du projet de loi C‑15 et de la réponse du gouvernement à l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées. 

Cercle consultatif autochtone - Melanie Omeniho, Lisa Monchalin, Heidi Illingworth; Dre. Nadia Ferrara, Francyne Joe, l'honorable David Lametti, Jaylene; Nadia Kadri, Laurie Sargent; Anna Fontaine, Hilda Anderson.
Image : Capture d’écran du CCA: De gauche à droite: Rangée du haut: Melanie Omeniho, Lisa Monchalin, Heidi Illingworth. Deuxième rangée: Dre Nadia Ferrara, Francyne Joe, l’honorable David Lametti, Jaylene. Troisième rangée: Nadia Kadri, Laurie Sargent. Quatrième rangée: Anna Fontaine, Hilda Anderson


 

Rapport annuel 2019-2020

Le rapport annuel 2019‑2020 du BOFVAC a été déposé à la Chambre des communes le 5 mai. Il présente le travail que nous accomplissons au nom des victimes et des survivants d’actes criminels et comprend nos réalisations, des lettres de recommandation, des mémoires et des études de cas. 

Rapport annuel 2019-2020

Image: Page couverture du Rapport annuel 2019-2020


Cercle de partage virtuel sur le système de justice pénale : Yukon

L’ombudsman a organisé des forums à travers le Canada afin d’engager le dialogue avec des survivants et les victimes d’actes criminels. Ces forums étaient axés sur les communautés nordiques et éloignées que nous n’avons pas encore entendues. Le 5 mai, l’ombudsman a tenu un Cercle de partage virtuel avec les résidents du Yukon pour les informer du travail que nous faisons et pour les écouter parler de leurs expériences et de leurs problèmes avec le système de justice pénale. Un grand nombre de victimes, de survivants, de proches touchés, de fournisseurs de services d’aide aux victimes, d’employés du système de justice pénale et de résidents de la région nous ont parlé de l’accès à l’information, de la sécurité, de la responsabilité, de la prévention de la violence, des droits des victimes, des initiatives dirigées par des Autochtones et des personnes 2SLGBTQIA+. Nous sommes reconnaissants à ceux qui ont participé, et nous remercions tous ceux qui ont partagé leurs expériences vécues avec nous. Un rapport complet sur ce que nous avons entendu sera publié prochainement. 

Cercle de partage virtuel sur le système de justice pénale : YukonImage: Affiche pour le Cercle de partage virtuel sur le système de justice pénale: Yukon


 

Lettres de recommandation

Le BOFVAC a récemment rédigé plusieurs lettres de recommandation à l’intention de divers ministres et organismes fédéraux afin de veiller à ce que les victimes et les survivants d’actes criminels soient traités équitablement : 

À venir

Le BOFVAC vient tout juste de publier un nouveau rapport intitulé Le droit à l’information comme point d’entrée. Ce rapport porte sur la plainte que les victimes et les survivants adressent le plus souvent au BOFVAC concernant la Charte canadienne des droits des victimes, à savoir le non‑respect de leur droit à l’information. Consultez les autres rapports internes, comme le rapport spécial sur le droit au dédommagement et un document de recherche sur la dichotomie entre la victime et le délinquant.

Les 4 et 5 novembre, l'ombudsman se joindra à Humane Canada pour leur conférence Canadian Violence Link, un événement qui examine le lien entre la violence interpersonnelle et la violence envers les animaux, en examinant les vulnérabilités des deux populations et leurs intersections. Cette conférence rassemble les parties prenantes du système de justice pénale qui travaillent à prévenir et à combattre la violence contre les personnes ou les animaux pour une formation intersectorielle sur comment collaborer et arrêter le cycle de la violence.

Encore une fois, nous voulons remercier tous ceux qui ont participé à notre Cercle de partage virtuel sur le système de justice pénale au Yukon. Nous comptons en organiser un autre en septembre qui aura lieu au Nunavut. Nous avons hâte de partager nos résultats avec vous dans les prochains bulletins!

** 
N’hésitez pas à partager ce bulletin d’information avec des collègues, des amis ou des membres de votre famille qui pourraient être intéressés par son contenu.
Suivez-nous sur Twitter @BOFVAC
Aimez-nous sur Facebook! facebook.com/BOFVAC