Rapport Annuel (2018-2019) - Page d'accessibilité

 

Nombre total de dossiers ouverts (du 1er avril 2018 au 31 mars 2019)

L'OFOVC suit le nombre de dossiers ouverts et s'ils faisaient partie de notre mandat. En 2018-2019, le nombre total de dossiers ouverts était de 441. Le nombre de dossiers dans le mandat était de 75 ; hors du mandat, 348 ; indéterminé, 7 ; sans objet, 10.
* Remarque : impossible d’entrer en contact avec le client après plusieurs tentatives ; dossier fermé
Indisponible : Demandes d'emploi ou signalement d’une coquille sur le site Web du BOFVAC

Cinq principales questions au sujet desquelles le BOFVAC a aidé des personnes entre le 1er avril 2018 et le 31 mars 2019

Le BOFVAC fait également le suivi des cinq principales questions d’intérêt pour notre clientèle. En 2018-2019, elles étaient les suivantes : questions portant sur d’autres ordres de gouvernement, 228 ; droits des victimes, 90 ; options d’aide pour les victimes, 27 ; préoccupations en matière de sécurité, 25 ; déséquilibre relatif au traitement, 21.
*Remarque : Un même dossier peut être associe à plusieurs questions.

Dossiers ouverts entre le 1er avril 2018 et le 31 mars 2019, selon le motif de la communication

Demande de renseignements
229
Plaintes
146
Demande de renseignements et plaintes
40
Indéterminé
8
Indisponible 
18
*Indisponible : Conversation incohérente, préoccupations difficiles à saisir, menaces étranges par courriel, client injoignable.
Indisponible : signalement d’une coquille sur le site web du BOFVAC

Questions relatives à la Charte canadienne des droits des victimes au sujet desquelles le BOFVAC a fourni des renseignements ou de l’aide entre le 1er avril 2018 et le 31 mars 2019)

A la suite de l’entrée en vigueur de la Charte canadienne des droits des victimes (CCDV), le BOFVAC a commencé à faire le suivi les demandes d’information ou de l’aide reliés à la loi. En 2018-2019 les victimes ont soulevé les enjeux suivants : droit à l’information, 29 ; droit à la protection, 16 ; droit de participation, 18 ; droit au dédommagement, 2 ; recours en vertu de la CCDV, 23.

Le BOFVAC classe ces affaires selon les droits inscrits à la CCDV. Cependant, une affaire peut comprendre plusieurs volets de la CCDV. Même si le BOFVAC est déterminé à faire en sorte que les données soient normalisées et cohérentes, l’interprétation et la classification de ces affaires sont subjectives.